Trop « Bonito » les Bleus!

Entrée au Brésil après des formalités plus compliquées que d’habitude… un peu de papier par ici, l’immigration à l’aéroport et retour en ville pour les douanes. Mais d’entrée nous avons pu tester l’hospitalité et la gentillesse des brésiliens : un monsieur fort charmant nous a proposé de dormir gratuitement dans son jardin ! Et en plus il ne veut pas que l’on parte sans ses œufs bio ! Abrigado señor !

Nous reprenons notre chemin, direction Jardim, à travers les champs de maïs et de cannes à sucre à pertes de vue. Le temps est magnifique. Il fait chaud. On a l’impression d’être seuls au monde au milieu des camions qui roulent à fond. Un caillou malencontreux projeté par un camion casse l’ambiance puisqu’apparait sur notre pare-brise un impact de la taille d’une pièce de deux euros. On était à l’affut de la moindre bestiole à observer, notre nouvel objectif est devenu le garagiste. Marc s’arrête à une station-service pour demander où on peut faire réparer. Discussion en portugnol, nouvelle façon de communiquer. Nous n’avions pas la prétention de trouver un Carglouss ou Brasil-parabrisas mais de la résine. Rien de rien. Et puis finalement si, puis non puis si. Bref, on aura épuisé 3 garagistes à Jardim puis 3 à Bonito pour finalement regarder les tutos sur internet et réparer à la super glue ! Ça semble efficace pour le moment…

IMG-20180715-WA0066
Allez les bleus

Le dimanche 15 juillet nous nous installons dans un bar de Bonito donnant sur la place principale pour assister à la finale de la coupe du monde Croatie-France. Grand écran, bière bien fraiche tout parfait ! Les enfants avaient confectionné des drapeaux et nous nous étions peint les joues. Pierre et Charline nous ont rejoint. Nous sommes à fond. Premier but pour la France, on manifeste discrètement notre joie. Egalisation de la Croatie, on se rend compte qu’on est seul contre tous. Ce n’est pas grave. En Amérique du Sud, quand il n’y a pas d’enjeu direct, on soutient le plus faible. Penalty pour nous et là on hurle. Intense moment ! On était loin de l’effervescence française mais on s’en rappellera quand même. On taira le piètre service du bar mais on s’en fiche, on est les champions !!! On a fini par déguster une glace au poids en self-service. Plein de gouts nouveaux avec des noms de fruits inconnus : expérience rigolote.

 

Nous resterons à Bonito trois jours. Le temps pour nous pour de découvrir différents animaux : de nombreux oiseaux différents dont un que nous baptiserons le clown, invité surprise de notre premier barbecue. Des pic-vert, des perruches, des toucans, des aras : juste MAGNIFIQUES. On a vu également un grand fourmilier puis un bébé fourmilier (grâce à Marco qui fouine partout) et fait la connaissance de sympathiques moustiques qui ne font pas semblant quand ils nous piquent.

 

Des paysages superbes avec petites cascades, des « arroyos » (petits ruisseaux d’eau limpides) où il est autorisé de se baigner et dans lesquels les enfants se sont amusés à attraper des poissons avec une passoire (la pêche étant interdite).
Le réveil matinal par les cris des aras et des toucans : Tout juste splendide. Chacun posé avec un enfant dans un hamac pour observer le spectacle. Super !!! Ce sera école puis natation puis départ pour le Pantanal avec piste et crocodiles en ligne de mire

 

 


Une réflexion sur “Trop « Bonito » les Bleus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s