Inka!

Après le stress de la ville et les contrôles disgracieux des policiers, nous voilà partis dans les montagnes, direction El fuerte de Samaipata. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, el Fuerte se situe en haut d’une colline. Le top pour notre première randonnée pique-nique du voyage. Nous avons pu voir nos premiers condors (trop rapides pour la photo, faudra nous croire sur parole). Ça fait du bien de marcher tous les 4 pour voir des « rouines » comme le prononce Maxime.

 

Les « rouines » ayant été appréciées par tous les membres de la famille, nous avons ensuite pris la direction d’un autre site isolé et peu visité : le site d’Incallajta (le Machu Picchu de la Bolivie).
Oui mais seulement voilà, pour s’y rendre, il a fallu faire des kilomètres… sur la route, ou plutôt la piste de cailloux, à moins que ce soit en plein milieu des travaux… Faut pas être pressé et ça tombe bien, on ne l’est pas. Seulement, faut quand même que notre camping-car puisse passer. Ne bougez pas, la niveleuse arrive… Maxime est heureux d’avoir la niveleuse à 20 cm du Kankikar! Les parents un peu moins! Incroyable.

Il nous aura fallu une journée de route (160 kms) entre Samaipata et Incallajta. Journée plutôt éprouvante, surtout lors des derniers kilomètres avec une route pavée et légèrement étroite par endroit, responsable d’un tremblement assourdissant dans le camping-car et quelques crampes d’estomac pour les parents. Mais ça valait le coup !

 

On oubliera cette satanée poussière qui nous a envahi l’intérieur du camping-car, l’intérieur des nasaux : la désolation pour la maitresse de maison.
Mais quels beaux paysages. Une carte postale à chaque coup d’œil. Des boliviens hyper souriants, parfois surpris de nous voir au milieu des travaux de voirie, des habitants chaleureux avec qui partager un peu de café : du bonheur.

Incallajta était magnifique et rien qu’à nous pendant deux jours. En dehors d’un toutou qui s’est invité à la promenade, surnommé « Mordilla » par les enfants, nous étions seuls, idéal pour un bivouac rallongé. Des « rouines », une cascade, tout ça au milieu de superbes montagnes. On s’y sent bien. Du coup, dodo une nuit de plus à 3000m d’altitude. Ça n’a l’air de déranger personne. D’autant plus qu’une rivière passe à côté du bivouac. Génial pour que les enfants s’amusent et que maman et papa nettoient…

 


3 réflexions sur “Inka!

  1. Coucou les Teissier! Moi qui ne part pas en vacances cette année, je suis gâtée avec vos belles photos! C’est vraiment génial cette aventure, surtout en famille. Bon, ce petit message pour te dire aussi que gravidique n’est plus (enfin!) j’ai accouché le 31 juillet en post terme (et en siège!) d’une petite Jeanne de 3kg650. Elle va très bien! Moi je me suis sentie obligée de faire travailler nos collègues de l’anesthésie, je crois que je leur ai fait une belle frayeur mais finalement je m’en sors bien. Continuez à nous envoyer du rêve! Bises

    J'aime

    1. Coucou la grande famille! Quelle bonne nouvelle! Bienvenue à la demoiselle et félicitations aux parents! Bon ce n’est pas tous les jours que je te ferais des compliments mais bon, à circonstances exceptionnelles…:-) J espère que tu es bien rétablie. Gros bisous. Marco

      J'aime

  2. Coucou la famille voyageuse,de retour de vacances je rêve en vous lisant et en vous regardant. Continuez ainsi,je vous embrasse très fort et pense bien fort à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s