Les 10 000 premiers KMS!

Presque 3 mois de voyage et déjà 10 000 kms au compteur ! Soit une moyenne de 100 kms par jour. Pour continuer dans les chiffres notre Kankingcar a avalé 1135L de gasoil soit une moyenne de 11, 3L aux 100 kms. Peu de soucis jusqu’à présent hormis notre turbo capricieux au-delà de 4000m d’altitudes, un impact sur le pare-brise au brésil et quelques grincements par ci par là. On touche du bois…
Un petit temps d’adaptation a été nécessaire pour se plier à la conduite locale.
Les premiers kilomètres ont été quelques peu surprenants puisque dès la sortie de Montevideo, nous avons dépassé un tracteur qui était sur la voie de gauche sur l’autoroute. « Non Maxime, les voies vertes sur l’autoroute n’existent pas, le VTT n’a rien à faire sur l’autoroute… »
Ici, le « contrôle technique » n’existe pas. On croise des véhicules en tout genre et on comprend mieux pourquoi on déconseille à tous les voyageurs de conduire de nuit : des voitures sans capot, dont les portes tiennent avec des sandows … alors pour ce qui est des phares… Pour les camions ce n’est pas mieux et parfois nous nous demandons de quel côté va tomber la cargaison ! Et les motos, elles sont rentabilisées : cinq est le nombre maximum de personnes que nous ayons vues sur la même moto, sans casque evidemment.

 

Concernant la conduite en elle-même, les sud-américains ont un comportement au volant, comment dire… très très latin. Bref, c’est toujours le plus gros (ou le plus fou) qui passe le premier aux intersections. La signalisation ne semble être installée que pour faire beau, surtout en Bolivie. Quand le feu est rouge aux sémaforos, il est, selon la coutume locale, presque vert et on doit passer au risque de se faire klaxonner ! Mention spéciale quand même aux conducteurs boliviens de bus qui doublent dans les virages sans aucune visibilité tout en faisant une petite prière pour qu’il n’arrive personne en face…

Malheureusement cela ne fonctionne pas toujours comme nous avons pu le voir à deux reprises et les petites cabanes au bord de la route sont nombreuses, surtout en montagnes. Ces petits édifices sont érigés en l’honneur des personnes décédées à cet endroit. Elles sont plus ou moins décorées selon la profession, la nationalité, les passions du défunt et sont toujours accompagnées d’un petit tas de cailloux, de bouteilles d’alcool (sic !) en offrande à la Pachamama. Selon certains boliviens, cela permet de savoir si le virage va beaucoup tourner, une forme de signalisation routière qui n’a pas échappé à nos enfants !

 

Pour le reste de la signalisation, c’est assez proche de la notre en dehors de la faune qui varie forcement.

Nous ne nous sommes pas attardés lorsque les panneaux indiquaient que la route s’effrite car effectivement elle s’effrite… Globalement le réseau routier n’est jamais réellement terminé. Les enfants (et la maman) ont pu parfaire leur vocabulaire sur les engins de chantier avec une spécialité dans les niveleuses.

(On vous laisse admirer le panneau de limitation de vitesse argentin, juste histoire de faire râler quelques conducteurs français).

P1040764
Le plus difficile au final, c’est le ripio (650 km jusqu’à présent) et surtout le ripio version taule ondulée, qui fait tout trembler : le conducteur et tout l’intérieur du camping-car, sans parler de la poussière qui l’accompagne qui s’infiltre de partout…
Faire de la route est devenu notre quotidien. C’est presque devenu addictif car c’est un quotidien qui rime avec liberté malgré ces contraintes toute relatives par rapport à l’ampleur de ce que nous sommes en train de vivre en famille.


14 réflexions sur “Les 10 000 premiers KMS!

  1. Une petite biz à vous
    On continue de suivre avec delice votre aventure pendant qu’on bosse…une consolation pour l’instant le mois de septembre est baigné de soleil

    J'aime

  2. Coucou Les amis !
    Déjà 3 mois … Tout ce passe bien à ce que je vois et vous en prenez plein les mirettes !
    Votre commentaire aujourd’hui sur la façon locale de conduire m’a fait sourire : cela m’a rappelé l’etat des routes en Inde et la manière
    de conduire des locaux, les vaches se couchaient au milieu des autoroutes et comme elles sont sacrées il fallait les pousser gentiment ce qui n’était pas toujours facile !
    Je vous embrasse et c’est toujours un plaisir de vous lire
    Dominique Martin

    J'aime

  3. Coucou,

    3 mois déjà !! C’est génial : du chaud , du froid , des montagnes, des cactus , du sel , des couleurs incroyables, des rencontres , de la poussiere, des animaux « bizarres » . Merci pour ce blog que je lis avec tant de plaisir . Et sur les vélos , ils sont combien 😉

    J'aime

    1. Coucou. J’espère que tu as passée de bonnes vacances. Merci pour tes messages. A vélo, ils peuvent être deux. On n’a pas vu plus. Sans casque évidemment pour la Bolivie. En Argentine, on voit plus de VTT avec équipement complet. Des gros bisous

      J'aime

  4. Un grand bonheur de vous suivre dans cette aventure un régal 😉 Marc tu es serra un pilote hors pair en toutes circonstances dans l avenir 💪 et le champion pour tes enfants super papa .Que cette jolie aventure continue merci pour le partage cela nous fait bien du bien dans cette rentré de septembre . Bonne continuation au plaisir d avoir des nouvelles et bonne reprise à maîtresse maman et au enfants 😉 dans une école roulante avec de magnifique décors. Bisous à vous tous

    J'aime

  5. Habitués à vos délicieux commentaires, pleins d’humour et de bonheur, nous attendons toujours le suivant – et les photos – ! avec impatience (serions nous trop gâtés ?)
    les « followers » sont nombreux à présent : à coup sûr, votre voyage va créer des envies….
    nous souhaitons une bonne rentrée des classes à maman et aux enfants et vous envoyons tout plein de bisous
    Tatie

    J'aime

  6. Salut les Commenous (mais en plus courageux) !
    J’ai arrêté de lire à la troisième ligne.
    11,3L !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Mais tu fais comment ?????? je stagne à 13L ici. (tu l’as fait peser ? je suis à 4T500 lors du dernier départ en vacances)
    En plus sans parler des prix des carburants….

    Bonne route à vous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s