Voyager avec nos enfants

Après presque 3 mois de voyage, le rituel est inscrit et les enfants sont au top.
Réveil spontané et lever en douceur entre 7h30 et 8h. Des papouilles dans le lit des parents avant un petit déjeuner à base de tartines de pain, de dulce de leche (confiture de lait), de confiture traditionnelle et parfois un fruit. Ensuite, une heure d’école environ, du lundi au vendredi sauf s’il y a sortie scolaire.

Les sorties scolaires sont aléatoires selon les impératifs des sites à visiter. Quand c’est possible, des épisodes de « C’est pas sorcier » agrémentent les découvertes récentes.

 

Lorsque la séance d’école est terminée et que la récréation sportive a eu lieu, nous prenons la route.
Le week-end, c’est depuis quelques temps jeux de sociétés après le petit déjeuner et plus particulièrement jeux de dames (père contre fille) et puissance 4 (mère contre fils) parmi tant d’autres, avant de reprendre la route.

Juliette et Maxime sont toujours partant pour les visites. Ils sont curieux de tout et participent parfois à l’élaboration du trajet. Ils sont également très demandeurs qu’on leur montre les kilomètres effectués sur la carte routière. Depuis le début du voyage, ils ont déjà bien changé. On les trouve plus débrouillards, moins timides et surtout plein d’humour.

On arrive le plus souvent à alterner les jours où nous roulons beaucoup (5 heures au grand maximum) et les jours plus calmes.
Lorsque nous roulons beaucoup, ils s’occupent : dessins, légos, jeux de cartes, tablettes, cité d’or, et observation du paysage. A savoir qu’en France, lorsqu’ils s’ennuient, ils comptent les bornes kilométriques au bord de la route. Et bien en Amérique du Sud, ils comptent « les morts ». Nous avons eu le malheur de leur expliquer que les petites maisons ornées de fleurs situées au bord de la route correspondaient au décès d’une personne. Depuis, c’est « ah, il y a eu un mort ici » « ah là, peut-être que c’est un bus qui a eu un accident car il y a beaucoup de morts… ». On va dire que c’est une occupation comme une autre.
Ils se disputent de temps en temps mais c’est très rare et très sympa de pouvoir être les témoins de leur complicité grandissante.
Dès qu’ils en ont la possibilité, ils jouent au bord des rivières et font des barrages et des constructions à n’en plus finir. Leur meilleur jouet reste la pelle américaine…

Pour finir la journée, petit apéro habituel avant le repas du soir puis histoire du jour avec l’almanach des incollables. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, nous avons pu facilement garder notre rythme de vie avec un coucher pour les enfants entre 20h et 20h30, rarement plus tard. Si si c’est possible et plutôt facile.
On fait de temps en temps un debriefing familial afin de savoir si tout le monde va bien et rectifier les choses qui ne vont pas.
En conclusion avec leurs mots :
Juliette : « le voyage c’est hyper bien, on voit plein de choses et plein de paysages différents »
Maxime : « le voyage c’est génial, on voit plein d’animaux, on peut jouer dans plein de rivières différentes et c’est bien d’être tous les 4 dans le camping-car »P1030206


8 réflexions sur “Voyager avec nos enfants

  1. c’est beau, émouvant !
    bravissimi parents qui avaient réussi cette alchimie
    adorables enfants
    encore et toujours : soyez heureux ! (mais ça y ressemble fort !)
    Plein de bisous
    tatie
    PS : on se régale….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s