Des animaux en folie

Dur dur de reprendre la route après être restés avec les baleines durant toute une semaine. Le rythme est cassé mais il faut bien avancer…
Alors c’est parti pour une tournée d’animaux patagons !
Nous avons tout d’abord fait une halte dans un endroit désertique où nous avons trouvés plusieurs colonies d’éléphant de mer. Papa éléphant est comment dire, plutôt gras, moche et peu attrayant. Lorsqu’il bouge son tas de gras (4 ou 5 tonnes quand même !) sur cinq mètres, il lui faut au moins une demie heure pour s’en remettre. Et en plus, ils ne cessent de faire des prouts et rots en tous genres ! Nous avons bien ri !! Ce n’est pas vraiment le tableau auquel nous nous attendions. Heureusement, c’est actuellement la saison des naissances, ce qui a rendu l’observation un peu plus poétique. Nous avons manqué de peu la naissance d’un petit bébé éléphant de mer, tel une peluche. On ne sait pas si le placenta était intact (clin d’œil à la maternité) mais nous l’avons bien vu et c’est rapidement devenu un bon festin pour les mouettes. Le bébé éléphant de mer est en tous cas beaucoup plus beau que ses parents.

Après deux jours auprès des éléphants de mer, nous avons pu observer les lions de mer ou otaries à fourrure ou otarie à un seul poil. On se sait plus comment les appeler mais ils sont moins gros et sont plus habiles que leurs cousins. Ils sont surtout nettement plus photogéniques. Nous en avons regardé une qui durant dix minutes, a essayé de rejoindre les rochers, le tout au milieu de vagues géantes.

Le point final de nos découvertes cette semaine fût notre rencontre aves une colonie de 18000 manchots de Magellan. Nous avons assisté à la période des amours et contrairement aux éléphants de mer quelques peu bourrins dans leur approche avec les dames, ces messieurs les manchots sont beaucoup plus délicats. Certes, nous avions l’impression qu’ils chantaient faux mais leurs danses et leurs courbettes valent le détour. Nous avons pris le temps de bien les observer (nous étions seuls) et nous avons bien ris.
Ouf ! Avec tout ça, nous avons échappé à la fameuse question de « Papa, comment on fait les bébés ? ».

Nous avons également vu lors de nos randos : des guanacos (camélidé sauvage cousin du lama), des tatous, un choique (sorte d’autruche), pleins d’oiseaux et bien sur des moutons. Mais pas de Florent Pagny !

Et pour nous remettre de toutes ces émotions, nous nous sommes offerts des gambas « direct pêcheur » pour deux euros le kilo seulement ! Un vrai régal !

P1060136
Et c’est reparti, direction le sud, encore et encore…


4 réflexions sur “Des animaux en folie

  1. Simplement fantastique cette plongée ( si on peut dire ) dans ce milieu animal sans touriste
    J’attends la prochaine page de ce voyage, bonne suite bisous à tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s