Enfin… les dauphins!

Nous quittons Santiago par le nord avec le sourire, prêts à attaquer la deuxième partie de notre voyage.
Nous faisons un premier stop dans la ville balnéaire de Pichudangui au bord de l’océan pacifique. Idéal pour décompresser après notre séjour citadin. Nous prenons le temps de nous promener le long de la côte, de saluer les pompiers, de lire les guides et de regarder la carte routière pour les jours à venir tout en dégustant des gâteaux à base de « dulce de leche » achetés en bord d’autoroute. Gâteaux dénommés « Les dulce de la Ligua » bien appréciées par petits et grands.


Puis, séance coiffure pour Maxime et Juliette. La coiffeuse est en période d’essai pour la coiffure des cheveux longs et bien que la cliente soit très docile, le contrat ne sera pas renouvelé. Trop de pression. A chacun son métier…


Le jour suivant, nous faisons une halte sur les hauteurs de Tonkoy, situé également au bord de l’océan. On en profite pour faire un peu d’entretien : changement de filtre, tri, rangement, jeux de société. Ça fait du bien de se retrouver loin de tout, de reprendre notre rythme après cette fin d’année un peu mouvementée.

 
Nous avons envie de nouveauté et nous nous lançons dans de nouvelles expériences en goutant le fruit du cactus : le copao. Lorsque nous l’avons acheté (sur une aire d’autoroute, encore !) auprès d’un marchand ambulant, ce dernier nous l’a vendu comme un fruit qui ressemble un peu à l’orange et un peu au kiwi… Après l’avoir gouté, on trouve que c’est plutôt proche du gout du citron avec effectivement la texture du kiwi. On va dire que… c’est original… Nous n’en rachèterons pas. Nous avons également gouté le « pepino dulce» : sorte de concombre doux qui ne ressemble pas du tout à un concombre mais plutôt à une prune. Nettement meilleur que le copao (pour nous en tous cas).


Puis par la route des étoiles, direction la valle del Elqui, vallée connue pour ces vignes, son pisco, ses observatoires et son lac artificiel où se pratique le kitesurf. Le contraste entre la sècheresse des montagnes et la verdure des vallées est magnifique.

Nous avons visité successivement le joli petit village de Pisco Elqui et le village de Horton avec son petit marché artisanal. Les murs sont très colorés, les routes pavées, les gens souriants et accueillants. Un air méditerranéen se dégage du décor. Marc a fait quelques dégustations. Nous avons pu voir de loin comment on obtenait du raisin sec, que les enfants aiment tant !


La route qui se dirige vers le nord est de plus en plus aride, avec plein de cactus et une faune plutôt restreinte en dehors de quelques « zorro chilla » (petits renards) et quelques guanacos. Avant la région d’Atacama, nous avons fait un petit crochet vers la réserve naturelle des pingouins de Humboldt située au bord du pacifique.

Nous avons fait une excursion en bateau d’une durée de 3 heures, nous permettant de contempler plusieurs îles avec leurs habitants : pingouins de Humboldt, lions de mers, cormorans, pélicans, des mouettes et leurs petits encore plein de duvet…. Nous avons pu nous promener sur l’ile «Damas » pour une durée limitée à une heure nous permettant d’apprécier la beauté des lieux.

Mais ce que nous avons le plus savouré le long de cette excursion n’est pas la vitesse à laquelle ce petit bateau est allé ( Maman et Maxime ont eu quelques frayeur quand il décollait sur les vagues…)  c’est la présence des dauphins ! Ça y est !! On en a vu !! Tout plein !! Et tout prêt !!! Après bien des sorties en bateau, enfin!!!

Trop beau, trop chouette ! On les a d’abord vu au loin une première fois par dizaines puis quelques-uns sont venus faire des sauts juste à côté de nous ! C’était génial !!! Un moment de fraicheur, de bonheur et de contemplation avant de reprendre la route désertique qui nous amène peu à peu vers Atacama.


3 réflexions sur “Enfin… les dauphins!

  1. j’aimerais pourtant que ma coiffeuse intervienne dans un tel décor…
    Bon courage avec tes si beaux cheveux, petite Juliette d’amour.

    Merci, très chers parents, de cette féerie partagée : photos et commentaires dignes des meilleurs reporters
    gros bisous.
    G.

    J'aime

  2. Merci pour les magnifiques photos vous nous donner envie quel plaisir de vous voir heureux et l émotion pour la découverte des dauphins on imagine la joie des grands et des petits de voir un spectacle grandeur nature bonne continuation et meilleurs voeux à vous 4 avec un peu de retard 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s