San Pedro

Nous voilà sur les routes en direction de San Pedro de Atacama… Les paysages sont arides et malheureusement en grande partie massacrés par les exploitations minières. Des kilomètres à perte de vue détériorés par des énormes camions. Et puis, quand le terrain n’a plus rien à offrir, les structures sont laissées à l’abandon… C’est affligeant. Néanmoins, nous sommes coupables autant que ceux qui détruisent car nous sommes bien contents d’avoir nos petits téléphones dernier cri. Ça fait réfléchir…

Pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts, nous aurons la chance de pouvoir visiter gratuitement la mine de cuivre à ciel ouvert de Chuquicamata (après de multiples demandes par mail, on a enfin réussi à avoir des places) mais il faudra patienter encore quelques jours.
Alors, direction San Pedro de Atacama. Les paysages aux alentours sont magnifiques, à l’ombre du volcan Licancabur,mais ils sont également victimes de leurs succès. On se retrouve avec des centaines de touristes (comme nous 😊).p1110720
Tous les sites touristiques sont payants, même les miradors… Le petit village grouille de monde et devient vite étouffant par sa surpopulation plus que par sa chaleur.
Nous nous sommes éclipsés tant bien que mal en essayant d’être à contre-courant de la horde de touristes.
Nous avons passé toute une journée dans la vallée de la Luna à explorer le moindre endroit autorisé. Cette vallée est faite de sable, de sel gemme, de pics, de collines, de dunes, de grottes. Nous avons commencé par une promenade au cœur de la montagne en passant par une grotte. Nos deux enfants se sont éclatés !

Moins drôle ensuite de gravir une colline pour arriver en haut d’une dune sur laquelle on n’a pas le droit de faire des « roulis boulis ». Le panorama n’en est pas moins époustouflant ! Juste wouahhhh !!! Mais l’après-midi, il fait chaud, très chaud alors la rando c’est moins drôle, surtout quand on prend la mauvaise descente et qu’il faut faire demi-tour….

Belle journée tout de même. Lorsque nous quittons les lieux, nous croisons des dizaines de bus à bord desquels des touristes arrivent en masse pour le coucher du soleil. Nous, nous verrons le coucher du soleil ailleurs et nous aurons eu la vallée de la Luna pour nous presque toute la journée !!
Deuxième jour, direction la laguna de Chaxa, située au cœur du salar d’Atacama, à 2300m d’altitude. Cette lagune fait partie de la réserve Nationale « Los flamencos » où nous pouvons (et nous avons) pu observer trois espèces de flamants : flamants de James (très clairs et aux pattes rouges), flamant du Chili (genoux roses et bec majoritairement noir) et le flamant andin (le plus rose avec des pattes jaunes) Waouh !!!! Juste splendide. Et pour embellir le décor, nous avons pu prendre le petit-déjeuner devant ce panorama avec de vraies baguettes françaises : huummmm !

C’est magnifique et il est difficile d’en partir. Ça nous rappelle le salar d’Uyuni : que de bons souvenirs. Dommage qu’il soit interdit de dormir sur le site.
Grâce à nos petits explorateurs, nous avons pu observer des salamandres (lagartija de Fabian), d’autres oiseaux dont le Chorlo de la puna…

Nous nous sommes ensuite arrêtés à la Quebrada de Jere, petite oasis où se trouve un verger au fond d’un petit canyon. C’est beau mais encore une entrée payante et nous sommes un peu déçu. Encore plus déçus quand nous avons appris les montants demandés pour accéder aux lagunas Cejar et Piedra au coucher du soleil… Incroyable !!! Faut quand même pas pousser mémé ! Nous avons observé des lagunes toutes aussi magnifiques en Bolivie et gratuitement alors demi-tour !! Heureusement nous avons pu conclure cette journée par une baignade dans les « Ojos del Salar », deux puits circulaires d’une quarantaine de mètres de diamètre remplis d’eau douce.

 

Nous passerons notre troisième journée à la vallée de la Muerte : le paradis des enfants !!! Etonnant vue le nom de cette vallée… Mais des dunes de sables immenses, et cette fois ci, on a le droit d’y aller ! Petite rando avec là aussi un panorama grandiose avant d’atteindre le sommet et 150 d’une dune de sable à descendre… youpi ! Allez, sourit maman !! Des kilos de sables dans chaque chaussure… Que du bonheur !!! Eclate totale pour petits et grands !! Encore une journée rigolote en famille !!

Et nous en resterons là. Demain, les gros camions de la mine de Chuquicamata nous attendent !!


2 réflexions sur “San Pedro

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s