Enfants du Soleil…

Et hop, un passage de frontière de plus à notre actif. Au revoir la Bolivie et bonjour le Pérou. Tout s’annonçait plutôt bien, aucune fouille de véhicule… Oui, mais tout ça, c’était sans compter une tentative de corruption manifeste de la part d’un officier des douanes. Nous ne cèderons pas et l’honnêteté d’un deuxième officier nous donnera gain de cause.
Et en avant sur les routes péruviennes !!! Nous déjeunerons au bord du lac Titicaca, à côté de ruines incas qui raviront les enfants. Les gradins sculptés dans la roche ont la forme du grand condor ! C’est comme dans les « Mystérieuses cités d’or » !!!

 

Nous avons le sourire : on retrouve des triporteurs avec ou sans moteur, les gens sont souriants… Seulement nous déchanterons rapidement pour notre premier bivouac… Nous trouvons initialement un superbe endroit au bord du lac Titicaca mais un local est venu nous dire qu’il ne valait mieux pas rester là à cause de voleurs… Nous nous rabattons donc sur un camping dans la ville voisine mais nous ne pouvons pas y accéder car nous sommes trop grands… La nuit ne va pas tarder à tomber car il fait nuit à 18h30 (nous avons 6 heures de décalage avec la France). Nous sommes obligés de reprendre la route pour trouver un emplacement nocturne sécuritaire à 60 kilomètres de là… On se rappelle très vite pourquoi il est déconseillé aux voyageurs de rouler de nuit : triporteur sans phare, voiture en plein phares, piéton en bord de route sans lumière ni gilet fluorescent…Sans compter les trous dans le bitume qu’il est difficile d’anticiper dans le noir…C’est du stress et nous sommes contents d’arriver. Il faudra à l’avenir qu’on s’organise mieux…

 

Mais le voyage continue et nous découvrons avec bonheur le monde à part des îles flottantes du lac Titicaca au large de Puno. Nous montons à bord d’une mini barque (mini, mini…) conduite par une mama Péruvienne direction sa petite ile flottante ! ( en guise de lanceur du moteur, elle utilise habillement un bout de sac poubelle…). Incroyable !! Après une vingtaine de minutes de navigation, nous découvrons tout un village d’environ 7500 habitants : école, maisons particulières, hôpital… Notre hôtesse nous déguise avec des vêtements typiques ce qui l’amuse autant que nous !

Nous avons même pu aller voir l’école et l’hôpital..

Nous nous ferons quelques frayeurs en empruntant une rue au dénivelé relevé, en plein centre de Puno. Ça penche, non ?? Ne pas caler, ne croiser personne pour ne pas avoir besoin de s’arrêter et hop, ouf, nous sommes arrivés en haut…. Ça nous a rappelé des souvenirs de Oruro mais là, tout s’est bien passé… Le turbo est en pleine forme !
Nous nous arrêterons ensuite dans le petit village colonial de Lampa. Nous avons dormi à côté d’un élevage de chinchillas. Dommage que ces petites bêtes soient destinées à la confection de manteau (70 chinchillas sont nécessaires pour la confection d’un seul manteau). Ça n’a pas l’air de choquer les enfants pour autant…

Puis nous enchainons par la visite de la magnifique église de ce village connue pour sa vierge de l’Immaculée Conception qui est sortie chaque 8 décembre. C’est l’occasion de gigantesques festivités ! Au cours de la visite nous avons pu traverser les catacombes, voir un Jésus sur la croix en cuir (effrayant de réalité) et surtout voir un sanctuaire décoré avec les ossements de tous les catholiques franciscains ayant fondés la paroisse… surprenant !

 

Puis après un ravitaillement en bord de route (pain, mini mangues, pepinos, choclo (sorte de maïs blanc), mini bananes…), nous avons fuit la ville pour découvrir la célèbre montagne aux Sept couleurs située à un peu plus de 5000m d’altitude. Pour nous y rendre, nous avons emprunté une route magnifique qui nous a quand même bien foutue les chocottes. Une belle route comme mamie Yvette les aime : à flanc de falaise et à peine plus large que le camping-car, des passages à guets, de la boue. Heureusement, nous n’avons croisé aucun véhicule dans les passages délicats.

 

Arrivés à 4400m, nous avons pu réaliser la randonnée jusqu’au mirador de cette montagne à 5036m. On souffle un peu mais ça vaut le détour !!!Waou !!!! Bravo les ninos !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s