Moi, Moche et Chimu

De retour sur la côte Pacifique, nous retrouvons la chaleur, le sable et de nouveaux sites archéologiques à découvrir.
Nous sommes d’abord allés sur le site des temples du soleil et de la lune qui appartenaient à la civilisation des « Moches ». Le temple du soleil n’est pas accessible au grand public mais à lui seul, le temple de la lune nous a ravi par sa superposition de pyramides. Chaque nouvelle génération bâtissait sa propre pyramide sur celle de leurs ancêtres d’où une multitude de couches à observer avec des fresques toutes aussi belles les unes que les autres. Les enfants en ont profité pour se faire photographier avec le sosie d’un Moche (des vrais touristes par moments !!).

Puis nous avons visité l’immense site de « Chan Chan » qui s’étend sur 14 km et qui appartient à la civilisation des « Chimu ». Elle fut la plus grande ville préhispanique du continent et c’est la plus grande citée en adobe du monde. Seul un temple du site (sur 9) a été entièrement restauré mais c’est magnifique. Initialement, les murs étaient construits en adobe à base de sable, d’argile, de coquillages et de gravier. Ces murs ont malheureusement été détruits en grande partie par les pluies « del niño » (phénomène qui se manifeste tous les 3 à 5 ans et qui résulte de la rencontre entre les deux courants océaniques : le chaud (équatorial) et le froid (humbolt)). On se régale à observer les fresques, les différentes places, les mini-temples.

Et non les enfants, ce pélican n’est pas en pixel art !! Et puis, on a fait la visite en Français, ce qui ne nous était pas arrivé depuis le début du voyage et ça fait du bien ! Notre guide Maritza était vraiment agréable à écouter.
P1150853

Ensuite, visite express au temple chimu « Arco iris »

Nous terminerons notre parcours côtier par la visite du musée des tombes royales de Sipan, notamment celle du seigneur de Sipan. Les photos (même sans flash) ne sont pas autorisées mais on en gardera un souvenir mémorable. La visite se déroule dans la pénombre. En descendant progressivement à l’intérieur du musée, nous découvrons les tombes et les joyaux retrouvés dans le même ordre que les archéologues. Le nombre de bijoux (ainsi que leur qualité) était impressionnant. Même les sandales du seigneur étaient en métal précieux. Les enfants se sont régalés et nous aussi.

Pour finir, à l’arrière du musée, nous avons rencontré une dame qui file le coton naturel de différentes nuances de bruns. Nous n’avons pas vu les champs de cotons naturels de couleurs mais seulement des champs de coton blanc situés en bord de route.

Et puis, au milieu de nos sorties studieuses, les enfants ont pu faire un château de sable en bord de mer. Les parents se sont ensablés avec le camping-car sur la plage (sans commentaire…). On a même pris le temps de trouver des bivouacs avec piscine pour nous rafraichir. Grâce aux cours de Dominique à Belleville, aux bons conseils de Juliette et à la bienveillance de Papa, ça y est, notre Maxime sait nager sans brassard. Une bonne chose de faite !!


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s