Du panache!

Sur les conseils de Fernando, notre réparateur d’échappement, nous poursuivons notre chemin sur le « troncal amazonica » en longeant la cordière coté Amazonie. Les paysages sont magnifiques. On roule pendant des kilomètres à travers la forêt amazonienne. Seulement la route n’est pas vraiment comme nous l’avions imaginée. Ni « todo asfalto », ni « todo recto », ni « plano » mais plutôt ne route montagneuse, tortueuse et avec plusieurs parties caillouteuses.

Pas très reposant tout ça mais heureusement le spectacle à l’arrivée en valait la peine : un magnifique volcan en activité.
Nous voilà partis dès notre arrivée au parc national de Coyambe Coca à l’assaut de la forêt et à la découverte des superbes chutes de San Rafael.

« Ecoutez ? » Au-dessus de nos têtes, nous découvrons des singes capucins. Trop chouette de les observer dans leur milieu naturel.

Et pendant ce temps-là, le volcan gronde. Nous sommes émerveillés par le panache de fumée mais pas très rassurés et nous avons une forte pensée pour cousin Camille qui est passionné de volcans. C’est impressionnant, le secteur est en alerte orange. Nous patientons jusqu’à tard dans la soirée en espérant voir un peu de lave rouge mais la brume nous remettra vite au lit. Nous aurons juste un peu de cendre sur le camion au petit matin !

Nous avons l’autorisation des gardes, supers accueillants, de partir tôt alors dès le lendemain matin, debout à 6h et départ à jeun pour une petite balade dans le parc à la recherche d’oiseaux et de singes. Nous serons récompensés par la vue de deux couples de singes laineux avec un bébé et quelques oiseaux. Quel plaisir de revoir ces animaux en liberté !

La fin du sentier est ponctuée par une belle vue des chutes San Rafael ce qui ne gâche rien. De retour au camion, après un bon petit déjeuner, les gardes nous proposent d’enrichir leur base de données en leur fournissant les photos et vidéos des animaux que nous avons vus. Trop bien de jouer au garde en herbe !
Puis, nous reprenons la route direction les thermes de Pallapacta. Quoi de mieux que de tremper dans des piscines entre 40 et 45°C lorsqu’il pleut ! Nous nous régalons et rencontrons une famille d’argentins en camping-car.

Finalement, nous y resterons une journée de plus pour une bonne raison : c’est l’anniversaire de papa que nous fêterons dans le restaurant des thermes puis dans le camping-car avec un bon aligot ramené de France, un bon gâteau à la cannelle confectionné par les enfants ainsi qu’une belle poésie pour un super papa. 41 ans c’est vieux mais « c’est pas crave ! » (non, non , il n’y a pas de faute d’orthographe, la famille comprendra…)


2 réflexions sur “Du panache!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s