Plata no plomo !

Nous voilà arrivés au sud de Medellin, à Envigado. C’est l’ancien fief de Pablo, tristement célèbre pour les milliers de morts du cartel. Nous sommes accueillis à bras ouverts par le chef des pompiers. Ils nous font découvrir avec enthousiasme la caserne, leurs équipements, leur mode de fonctionnement et nous partageront ensemble de très bons moments de convivialité. Nous y séjournerons 2 jours.

Pour nous déplacer en ville, nous optons pour le métro qui est la fierté des habitants de Medellin. Bati durant la période de violences, il est aujourd’hui un des symboles de paix et de sécurité retrouvée. Comme nous avons pu le voir dans le musée de la mémoire, tout n’est pas parfait aujourd’hui mais le niveau de violence a considérablement diminué.

Première étape : la place Botero et les 23 statues en bronze plutôt rigolotes du sculpteur éponyme et natif de la ville.

La ville étant très « jeune », le centre historique a peu de charme. Les rues grouillent de petits vendeurs en tous genres, de policiers…

Disciplinés, nous parcourons les différentes rues à la découverte des sites religieux relatés dans notre guide : la basilique de la candelaria, l’église de Veracruz et la cathédrale métropolitana. Cette dernière faite entièrement de briques est splendide même si elle est un peu sombre.

Nous prendrons ensuite la direction de la « Comuna 13 ». C était à l’époque de Pablo et du cartel de Medellin, une zone stratégique du trafic de drogue et de ce fait, l’un des endroits les plus dangereux de la ville. Toute personne étrangère à la commune n’avait pas le droit d’y entrer sous peine d’être tuée, y compris les secours.
De nombreuses opérations de « pacification » ont eu lieu en 2002 afin de lutter contre les milices paramilitaires : tirs parfois sans distinction du haut d’hélicoptères blessant et tuant des civils, mais aussi de nombreuses disparitions. Ça fait froid dans le dos. Puis, le gouvernement décide de réhabiliter les lieux. Des escaliers électriques à ciel ouvert ont remplacé 359 marches afin de désenclaver le quartier.

 

En parallèle, les habitants, désireux d’exprimer leur histoire et leurs sentiments ont commencé à peindre des graffitis. Bingo ! La comuna 13 devient célèbre pour ses fresques et ses graffitis. Les touristes affluent. Les jeunes du quartier troquent tenue militaire contre celle de guide touristique. Fini le plomo, vive la plata ! Nous découvrons ce quartier grâce à Lina, une habitante de la commune qui nous guide pendant plus de 3 heures. Elle nous explique au fur et à mesure l’histoire du quartier et la signification des différentes fresques que nous rencontrons sur le chemin.


 

Nous discutons avec les « graffeurs » qui maintenant sont payés pour leurs œuvres. C’est saisissant et passionnant. Elle nous fait goûter la « paleta » : glace artisanale locale faite à base de fruits en morceaux avec du jus. Un délice. Nous sommes admiratifs. Dans la rue, des jeunes s’adonnent au hip hop, une autre façon de s’exprimer. En voyant ce quartier plein de vie, on peine à croire que pendant des années, ce fut la terreur qui régnait dans les rues. Plus personne n’en parle, juste leurs graffitis parfois criblés d’impacts de balles.

Lina nous explique que les habitants veulent tourner la page et regarder de l’avant. Elle nous explique également qu’ils voient d’un mauvais œil les touristes s’intéressant à Pablo Escobar, surtout depuis la diffusion de la série « Narcos ». Pour eux, il représente la violence et rappelle les blessures qu’ils cherchent par tous les moyens à oublier. Peu à peu, les bâtiments lui ayant appartenus sont démolis. Sa prison, la « catedral », a été convertie en monastère et son immense ferme , la « hacienda Napoles » a été transformée en zoo et parc de jeux… . Mais parmi les plus pauvres, Pablo garde une certaine aura tant il a su à une certaine époque jouer les « robins des bois ». Sa tombe reste ainsi régulièrement fleurie.

 

 


Une réflexion sur “Plata no plomo !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s