Kankikar

Il y a déjà deux ans, au début de notre projet de voyage en famille, une question s’est posée : comment partons nous? Sac à dos ou camping-car? Rapidement, nous avons décidé de choisir la seconde option afin de maintenir un certain cocon pour les enfants.

Premier problème résolu… Oui mais quel camping car? Nous n’avons jamais mis les pieds dans une casa rodante. Camion aménagé, fourgon ou capucine? Quelques recherches sur le net et un passage au salon du camping car à Lyon nous oriente vers un camping car traditionnel avec une capucine et deux lits superposés pour nos enfants. Cela nous semble être le meilleur compromis permettant des couchages fixes et  un espace dinette correct. Autres impératifs : un grand frigo et un four pour maman; un porteur propulsion roues jumelées pour papa.

Quelques mois plus tard une super occasion se présente sur un site de petites annonces. Il est à Lille…. cinq jours plus tard… il est chez nous.

fr

Voici une petite présentation de notre palace

Quelques informations techniques : le porteur est donc un Iveco propulsion avec roues jumelées doté d’un moteur de 180 CV. La cellule est de la marque Laika modéle 3002.

 

implantation kankikar

Maman et papa dorment dans la suite parentale à l avant et les enfants dans leurs grandes chambres  superposées à l arrière. Nous avons une immense cuisine avec un piano 4 feux, un grand four et une chambre froide . Bref il va falloir apprendre à vivre dans un espace dix fois plus petit que notre maison…

Après quelques essais lors des vacances scolaires et de nombreuses rencontres de camping-caristes tourdumondistes ou non, nous nous sommes fait une liste d’aménagements à réaliser avant le départ afin de transformer notre maison roulante secondaire en maison roulante principale.

Améliorations sur le porteur.

-Mise en place de suspensions pneumatiques.

-Installation d’une roue de secours. Et oui il n y en avait pas…

-Changement des 6 pneus en augmentant la taille des flancs pour un meilleur confort et une garde au sol plus importante.

-Mise en place d’une plaque sous moteur (en cas de garde au sol insuffisante …)

-Changement de tous les silentblocs de la ligne d’échappement

-Changement du réservoir de GO afin d avoir une autonomie de 1000KM environ

Améliorations dans la cellule

Sur les conseils de Marc des Mamatoch, notre référent électricité, nous avons boosté notre installation en installant 250W de panneaux solaires, un régulateur mppt ainsi qu’un convertisseur pur sinus. Nous ajoutons également une prise 12V/USB dans chaque couchage. Nous changerons également  nos 2 batteries  gel avant le départ

Concernant l’eau, nous avons pu tester notre autonomie au litre prêt grâce à un petit compteur beaucoup beaucoup plus précis que la jauge du camping car. Avec 100L nous arrivons à tenir entre 4 et 5 jours. Nous ne rajouterons donc pas de réservoir supplémentaire en revanche nous prendrons 3 bidons souples de 20L que nous remplirons si nous devons traverser des régions plus arides.

Nous ajoutons 2 filtres Sawyer 0,02 microns sur les conseils d’un autre  tourdumondiste (Expédition5) afin de purifier l’eau.

Christel s’est occupée de rajeunir la cellule en changeant les housses des sièges (un peu de rose bien sur). Nous avons fait réaliser des filets deretenue sur mesure afin de fermer complétement les couchettes des enfants.  Et afin de nous garantir des apéros bien frais à tous moments et après avoir discuter avec une autre famille de tourdumondiste, « la vie devant les kilomètres derrière » nous changeons notre frigo Trimix par un frigo à compression.

Interieur de Kankikar