Notre Dakar salé…

Après un défilé de paysages aussi beaux les uns que les autres depuis Sucre, un bivouac au milieu des cactus dans le lit d’une rivière pour que les enfants puissent s’amuser, la visite d’une ancienne mine d’argent, nous arrivons enfin
dans la ville d’ Uyuni !!!! Youpi !!!

 

Tous les membres de la famille sont excités comme des puces, mais il nous faudra attendre encore une nuit avant d’atteindre le Salar. Premier arret au stand :  il faut avant tout protéger notre kankingcar du sel. Nous lui avons donc offert une beauté du dessous chez un garagiste en faisant enduire le châssis de graisse.

Un peu froid aux oreilles au réveil le lendemain matin, (-5°C dehors) mais on s’en fiche : c’est parti !!! Ah !! Euh, c’est quoi ce bruit ??? On a roulé sur quelque chose ??? Ah, non. C’est (juste) le auvent qui vient de se décrocher et de tomber sur le bord de la route. Heureusement peu de dégât, on le ramasse sur le bord de la piste et on le charge par la fenêtre de la salle de bain… Ne pas perdre de temps dans notre quête du désert blanc…
Waouh !!! Il est là ! Le Salar devant nous !!!

 

Une halte s’impose pour les premières photos et surtout pour observer le trajet qu’empruntent les 4×4, juste histoire de ne pas se tanquer. La couche de sel n’est pas épaisse sur les côtés et il y a toujours pas mal d’eau et de boue… Ce serait dommage ! Et à nous le désert de sel… Yououououo !!! Tout le monde à la banane. Photos devant le monument du Dakar, photo devant l’hôtel de sel, photo devant les drapeaux… On n’est pas tout seul (beaucoup de 4×4 touristiques) mais ce n’est pas grave, c’est trop chouette!!!

Bref, juste MAGNIFIQUE !!! Début de la spéciale sur le salar. On s’essaie au Dakar. Et bien ce n’est pas gagné mais c’est assez grisant de rouler et de se faire doubler à droite et a gauche par des 4×4 qui roulent à fond (en direction du Sud Lipez soit en direction de l isla Incahuasi.)  Au départ, nous étions motivés pour aller sur l’ile mais nous nous sommes vite lassés des secousses incessantes sur la croute de sel… On avait juste envie de profiter alors on s’est arrêté au milieu de rien. GENIALISSIME. C’est « le super bivouac » sans Gerard Holtz et Luc Alphand.

Et chose promise, chose due : les enfants conduiront à tour de rôle le kankingcar. Fou rire assuré mais heureusement que nous avons fait cette expérience avant le repas car sinon, c’était aussi vomito assuré !!! Les enfants ont pu creuser des tranchées dans le sel avec des cuillère à soupe et nous profiter du paysage. Petite séance « photos perspectives » dont on vous laisse profiter du résultat.

Une crêpe partie finira cette journée un peu particulière ! Le top !!

P1030839

Lever du soleil le lendemain matin sur le Salar…. Silence… Personne… sauf quatre teissuenos aux fenêtres légèrement givrées de leur Kankingcar.

IMGP3204
De beaux paysages mais toujours l’école (avec autorisation exceptionnelle de rêvasser en regardant dehors) pendant que le directeur s’octroie un petit footing sur le salar.

Retour sur la ville d’Uyuni, retour à la réalité. Second passage au stand « lavadero » puis « mecanico ». On remonte le auvent en plus costaud et surtout avec des écrous « anti-secousses ».

Puis visite du cimetière des trains (ancienne usine de construction de train) malheureusement dans un décor de décharge à ciel ouvert (vive les sachets plastiques distribués outre mesure en Amérique du Sud. Ici dans les grands magazins les sacs à usage multiples sont interdits…)

Et nous voilà repartis sur la piste pour la prochaine étape direction Tupiza avec des souvenirs plein les yeux…


15 réflexions sur “Notre Dakar salé…

  1. Merci pour ces supers reportages ( et le temps nécessaire à rédiger, wifi, bug.. ) , de belles photos et la joie des Teissuenos dans ce périple hors du temps. Bonne suite, bises de France

    J'aime

  2. Superbes toutes ces photos, je me suis bien marré sur les perspectives !

    Mais ce pauv Kankicar qui est tout sale !!! Dites vous faites comment pour le bruit à l’intérieur sur de telle route ?
    A moins que vous ayez réussi a minimiser les grincements de meubles ou autres craquements ?!?

    Tu aurais du voir ma tête quand j’ai lu que le store était tombé !!! heureusement réparé.

    Bonne route à vous
    (Ps ene espérant que cette fois mon message passe à chaque fois il me refuse 😦 )

    J'aime

    1. Coucou la famile Vellemans. Effectivement notre Kankingcar est mis à rude épreuve avec les pistes de ripio. Nous sommes au milieu d’une piste de 160 km et que c’est long, bruyant et secouant… Mais les paysages sont vraiment magnifiques. Finalement nous restons beaucoup dans la nature et n avons que peu de possibilité de connexion WIFI. Pour info tes messages passent avec un peu de retard mais nous font beaucoup plaisir. Bisous à tous. Les Teissuenos

      J'aime

  3. (Bon je ne comprends toujours pas tout, je vois que certains de mes commentaires ne sont pas encore passés 😦 )
    Je me suis bien marré en voyant vos photos de perspectives, c’est top !
    Un peu moins en lisant l’histoire du store…dès qu’il arrêtera de pleuvoir j’irai jeter un oeil sur nos vis….
    Au moins vous m’avez donné la solution pour aller récupérer des longueurs de bois de 5 mètres… !
    On attend la suite !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s